Mission de prévention

Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée - DAAF

Les décès lors des incendies sont le plus souvent la conséquence d'une intoxication par les fumées. 

 

C'est pourquoi le DAAF est l'outil idéal pour diminuer les dommages corporels et matériels.

 

Alertés dès l’apparition de la première fumée les occupants d’une habitation en feu sont capables d’évacuer rapidement les lieux.

Ils peuvent donc aussi appeler rapidement les sapeurs-pompiers ce qui contribuera à diminuer considérablement les dégâts matériels.

 

Choisissez un détecteur ayant le marquage CE et conforme à la norme NF-EN 14 604. Respectez bien les conseils d’installation et d’entretien figurant sur la notice.

Un tel détecteur est disponible dans les grandes surfaces aux environs de 15 à 25 euros.

 

Le DAAF est le moyen le plus sûr pour prévenir les occupants d’une habitation lors d’un incendie et les préserver ainsi des risques liés aux fumées.

Les pays ayant un taux d’équipement des logements en DAAF de 80 à 90 % -(jusqu’à 98% en Norvège) ont diminué de plus de 50% la mortalité due aux incendies. En France le taux d’équipement est encore inférieur à 5%.

Un décret du 10 janvier 2011 rend obligatoire l’installation de détecteurs à compter du 8 mars 2015 mais n’attendez pas cette date pour vous sauver la vie et celle de vos proches.

 

Comment fonctionne un détecteur ?

  • Le DAAF de base est équipé d'une cellule photoélectrique alimentée par une pile, reliée dans un même bloc à une alarme sonore de 85 décibels.
  • Le DAAF est également équipé d'un bouton de test (à tester une fois par mois) et d'un témoin sonore de fin de charge de la pile.
  • La durée de vie de la pile dépend de la technologie utilisée et peut varier de 1 à 5 ans.
  • Certains détecteurs plus sophistiqués peuvent être interconnectés afin de sonner tous ensemble dès que l'un des détecteurs se met en marche. Il est même possible de connecter ce système à une centrale d'alarme renvoyant l'alarme vers une société spécialisée ou sur votre téléphone mobile


Où installer le ou les détecteurs ?

  • En priorité dans les couloirs qui serviront d'évacuation en cas d'incendie.
  • En cas de maison à étages, il est indispensable d'équiper a minima la cage d'escalier, en implantant un DAAF en partie haute. En effet, la fumée monte et envahira en premier les étages empêchant ainsi l'évacuation des habitants.
  • La protection optimale consistera à équiper les pièces de vie et les chambres.


Comment installer un détecteur ?

  • Le DAAF s'installe simplement, sans fil et ne requière pas de compétence particulière en bricolage.
  • Le DAAF est fixé par 2 vis et chevilles généralement fournies par le fabricant.
  • Le DAAF se fixe idéalement au plafond en évitant d'être trop près de l'angle avec le mur. Il peut être aussi installé en partie haute d'un mur.
  • Une notice d'installation rappelant les conditions d’installation est fournie.

Plus d'informations

 

Téléchargez le guide "Détecteurs de fumée, mode d'emploi"
L13060_guide-detecteur-fumee_complet DEF
Document Adobe Acrobat 2.0 MB